Le tourbillon marginal, source de bruit des éoliennes « à axe horizontal »

Les extrémités de pales des éoliennes conventionnelles, à axe horizontal, avancent à plus de 200km/h, quel que soit la taille de l’éolienne : de l’éolienne géante Danoise à l’éolienne de nautisme. C’est au bout de ces pales que nait le « tourbillon marginal », l’origine du bruit de souffle des éoliennes, et de pertes énergétiques considérables.
Les pales d’éoliennes à axe vertical progressent plus lentement (100km/h maximum), et les bout de pales des éoliennes de ÉOLIE sont spécialement étudiées pour supprimer le tourbillon marginal.