Eolienne de M. Darrieus

La première machine de Darrieus fut produite et testée dans le sud de la France.
Les pales, fabriquées en bois et en câble d’acier étaient trop souples pour se comporter correctement sous l’effet des forces centrifuges et des variations de portance.
Pour solutionner le probeleme de force centrifuge, les pales sont en forme de troposkine. Le palier haut, maintenu par des haubans, est une solution qui sera reconduite jusqu’à la fin du XXeme siecle. Les recherches de M. Darrieus et ses essais ont conduit à penser que le Tip Speed Ratio optimum pour cette technologie était de l’ordre de 5. Aujourd’hui, nous savons qu’il est proche de 3.
A posteriori, compte tenu de la connaissance de l’aérodynamique à l’époque, et des matériaux disponibles, le simple fait que l’éolienne ait fonctionné est à mettre au compte du génie de M. Darrieus.